Partenaires institutionnels :

  • La caisse d'Allocations Familiales du Nord
  • Caisse d'Allocations Familiales des Yvelines
  • Caisse d'Allocations Familiales de Seine-St-Denis
  • Caisse d'Allocations Familiales de l'Aisne
  • OCDE
  • Enfance Majuscule
  • Fehap
  • Léo Lagrange
  • FJP
  • Chronopost

Partenaires officiels :

  • Bébé Cadum
  • Goliath
  • Candia Baby

Histoire et Objectifs des Grands Rendez-vous

Avant les Grands Rendez-vous, il y a eu La Grande Semaine de la Petite Enfance.

Elle a été créée en octobre 2012, sur la nécessité de décloisonner, rassembler le TRIO enfant-parent-professionnel autour des grands acteurs de la Petite Enfance : publics et privés, réseaux de tous types d’accueil collectif et individuel en milieu urbain et rural.  C’est une démarche essentielle dans un pays qui enregistre depuis 2000 un taux de natalité record.

Car si la France a su accompagner l’évolution de ses lieux d’accueil et peut se targuer d’une remarquable diversité et d’un maillage sur l’ensemble de son territoire, elle n’accueille encore que trop partiellement parents et professionnels de la petite enfance autour du jeune enfant.

Par ailleurs, la profession mérite un éclairage, une reconnaissance au cœur d’une société qui n’a jamais autant médiatisé les enjeux de développement des jeunes enfants.

La Grande Semaine a, dès sa première année de déploiement, suscité une vaste adhésion, tant auprès des professionnels et des parents, que des grands acteurs de la petite enfance.

Pour aller plus loin et prendre en compte les attentes exprimées à l’occasion de cette première édition, la Grande Semaine complète son dispositif par d’autres rendez-vous, qui sont désormais regroupés à ses côtés sous les Grands Rendez-vous de la Petite Enfance.

3

 Les Grands-Rendez-Vous de la Petite Enfance, ce sont donc :

Un événement national à partager en trio, entre enfants – parents – professionnels de la petite enfance, dans tous les lieux d’accueil

Des trophées nationaux récompensant la créativité des professionnels

Un programme de colloques itinérants réservés aux professionnels

Des supports ludo-pédagogiques interactifs. Accessibles en permanence sur notre site internet, les e-boîtes accompagnent parents et professionnels lors de situations spécifiques.

Tous ces événements disposent d’un média dédié, Télé Girafe, pour partager en vidéo bonnes pratiques et initiatives remarquables.

Les Grands Rendez-vous de la Petite Enfance se fixent une mission concrète pour préparer la société de demain, dans une logique de progrès :

– Créer des occasions régulières de rencontre du TRIO, en toute équité ; pour partager dès les premiers instants et pendant les 1500 premiers jours de l’enfant, les bonnes pratiques et accentuer nos efforts en termes de qualité d’accueil et de transmission des savoirs.

– Mettre en lumière le travail des professionnels de la petite enfance, pour une meilleure connaissance et reconnaissance des professionnels et leurs initiatives, en les soutenant dans l’accompagnement quotidien de qualité à offrir aux parents,

– Accompagner et soutenir la « parentalité », aider parents et professionnels à se mettre « dans les pas de l’enfant » en répondant à ses besoins avec bienveillance et en toute sécurité.

Les enjeux sont considérables pour l’avenir de nos enfants, à l’aube de la construction de leur identité.

L’éducation se conjugue au pluriel, elle est le fruit d’un métissage : un socle de valeurs communes et des apports de coéducation par la famille et les professionnels de la petite enfance.

Le dispositif répond à 5 enjeux européens majeurs, en phase avec les « Objectifs de Barcelone 2020 » .

Pour aller plus loin :

2

Téléchargez le rapport complet des Objectifs de Barcelone sur « Le développement des services d’accueil des jeunes enfants en Europe pour une croissance durable et inclusive »

– L’avis de l’OCDE, P.15 « Grands Défis III : boite à outils pour une éducation et des structures d’accueil de qualité » (2012)

« l’implication des parents et de la collectivité au niveau local est de plus en plus considérée comme un moyen important pour favoriser le développement et l’apprentissage des enfants. Le partenariat avec les parents est essentiel pour que le personnel de l’AEJE ait une meilleure connaissance des enfants. La participation des parents-notamment pour assurer un bon apprentissage à la maison et pour la communication avec le personnel de l’EAJE-est fortement corrélé à la réussite scolaire ultérieure de l’enfant, à l’achèvement de ses études secondaires, à son bon développement socio-affectif et à son adaptation au sein de la société. »

– La définition du Comité National de la Parentalité : « La parentalité est un processus qui conjugue les différentes dimensions de la fonction parentale, matérielle, psychologique, morale, culturelle, sociale. Elle qualifie le lien entre un adulte et un enfant, quelle que soit la structure familiale dans laquelle il s’inscrit, dans le but d’assurer le soin, le développement et l’éducation de l’enfant. Cette  relation adulte/enfant suppose un ensemble de fonctions, de droits et d’obligations (morales, matérielles, juridiques, éducatives, culturelles) exercés dans l’intérêt supérieur de l’enfant en vertu d’un lien prévu par le droit (autorité parentale). Elle s’inscrit dans l’environnement social et éducatif où vivent la famille et l’enfant ».

Accompagner les familles monoparentales,  les communautés peu intégrées sur le territoire, donner toutes les chances de grandir, s’épanouir, construire leur personnalité, développer leurs compétences  à tous les enfants accueillis au sein des crèches et des relais, quel que soit leur environnement, leur culture, leur langue, passe par le soutien des parents, la reconnaissance de leur rôle comme premiers éducateurs de leurs enfants, c’est aussi leur donner une place, et partager avec eux des bonnes pratiques, dans la compréhension et la bienveillance mutuelles et convergentes. Impliquer les parents est essentiel. Les professionnels ne savent pas tout, même s’ils sont formés, les parents héritent aussi d’un capital humain qui leur est propre ; chacun doit alors s’autoriser à dialoguer sans jugement, à éprouver du plaisir à accompagner les enfants dans leurs découvertes quotidiennes, à leur donner de l’affection sans rivalité, parce qu’elle est essentielle au développement cérébral du jeune enfant et qu’elle a le grand mérite d’être contagieuse !

– Référence bibliographique : Parents-Professionnels : la coéducation en questions, sous la direction de Sylvie Rayna, Marie-Nicole Rubio, Henriette Scheu

« Quelle société voulons nous construire? » , Dr Catherine Gueguen pédiatre, spécialiste du soutien à la parentalité, membre de notre comité d’experts.

Pourquoi une girafe ?

girafe danseVous me reconnaissez ? ! Cet animal  a un nom féminin et pourtant la girafe est aussi un mâle. La girafe évolue en équipe. Elle n’a ni bras ni  cordes vocales,  elle est le symbole de la communication non violente. Sa grande taille lui permet une haute  vue et son doux regard est bienveillant. C’est aussi l’animal qui possède le plus grand cœur en proportion de son volume. Elle est grande alors que les enfants sont petits.

Pour toutes ces raisons, nous avons choisi la girafe pour représenter les professionnels de la petite enfance.