Eric Charbonnier
L’OCDE présente ses grands projets pour la petite enfance à l’occasion de la préparation des jurys des Girafes Awards

Eric Charbonnier, analyste à l’OCDE (Direction de l’éducation et des compétences), se joint à notre association pour apporter un éclairage sur les critères d’appréciation des travaux relatifs à la petite enfance, partageant ainsi la prise en compte des indicateurs de qualité intégrés aux prochaines publications internationales de l’OCDE en matière d’accueil du jeune enfant.

L’OCDE s’est donné le défi de mieux couvrir le domaine de la petite enfance, dont les données quantitatives ne suffisent plus à rendre compte des réalités sur le terrain. Pour ce faire, l’organisation internationale poursuit plusieurs enquêtes et publications novatrices :

« Petite enfance, grands défis V » disponible en juin 2017, qui se penche notamment sur les transitions entre les âges et les institutions, comme le passage de la maternelle au primaire et les passerelles qui peuvent y être érigées. Un rapport sera remis à la fin de l’année 2017 avec une mise en avant des bonnes pratiques à partager à l’international.

L’objectif de l’OCDE est d’avoir un débat sur la qualité de l’accueil.
Et ainsi obtenir un cadre d’évaluation, qui passera par :

  1. des dimensions quantitatives (taille des groupes, taux de scolarisation, nombre d’heures dispensées…),
  2. des curriculums (quelle ambition, quand sont-ils intégrés, sont-ils complets, quelles compétences visent-ils?),
  3. la qualité du contact entre les acteurs des structures petite enfance et les familles,
  4. les interactions entre les professionnels eux-mêmes
  5. des données sur les évaluations (apprécier le déroulement d’une journée en lieu d’accueil)

« L’enquête TALIS-Petite enfance » en 2019, qui étendra pour la 1ère fois l’étude sur la petite enfance par le biais d’un questionnaire destiné aux professionnels et un module spécialisé sur les enfants de moins de 3 ans. Cela permettra de changer la nature du débat, et de prolonger le déplacement de focale vers la qualité et non plus seulement la quantité.
Cependant, la France ne participera pas à cette première enquête qui regroupera une dizaine de pays.

Autant d’objectifs qui confortent les orientations des Grands Rendez-vous de la Petite Enfance et les efforts collégiaux de ces dernières années pour valoriser les professionnels de l’éducation et renforcer les liens au sein du trio parents-enfants-professionnels.

Grandies de ces riches discussions, les Girafes Awards entament cette 4ème édition, avec les encouragements des experts de l’OCDE que nous remercions chaleureusement pour ces précieux échanges.