« Dans chaque enfant il y a un artiste. Le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant » Pablo Picasso

Camille, 2 ans et demi, est debout face au chevalet sur lequel Lise a installé une grande feuille blanche. La peinture et les pinceaux sont à sa disposition : que la fête commence ! Au terme d’une vingtaine de minutes, Picasso n’a qu’à bien se tenir, Camille semble marcher sur ses pas. Aujourd’hui semble être un jour bleu tant cette couleur domine sur le papier. Mais, Camille a-t-elle réellement crée une œuvre d’art ? D’ailleurs, qu’est-ce qu’une œuvre d’art ? Et l’art, de quoi s’agit-il ? Pourquoi s’intéresser à l’art dès la petite enfance ?

L’art est une activité purement humaine ; il est le propre de l’Homme et si nous devions en retenir une qualité essentielle, c’est qu’il n’a aucune fonction clairement définie. Ainsi, l’art  permet-il de s’exprimer, de s’enrichir, de donner, de rêver, de grandir ; on peut le trouver dans les musées, au cinéma, au coin d’une rue… ses visages sont multiples et ses perspectives infinies.

Dans les structures d’accueil des jeunes enfants, de nombreuses activités gravitent autour d’explorations et parfois de créations artistiques. Des activités graphiques, mais aussi de la musique, des spectacles, de la pâte à modeler ou à sel, autant de supports qui permettent à l’enfant de développer ses sens et ses compétences, mais qui lui offrent également la possibilité d’exprimer ses émotions et d’appréhender le monde qui l’entoure.

De l’art pour éveiller les sens

L’éveil sensoriel est une des bases de notre travail auprès des jeunes enfants et s’inscrit résolument dans nos projets pédagogiques. Pour ce faire, nous mettons en œuvre un aménagement de l’espace approprié, un choix de jeux et jouets diversifiés, des activités d’éveil variées. Dans une approche complémentaire, il nous est également tout à fait possible de permettre aux enfants dès le plus jeune âge de découvrir des œuvres d’art sous diverses formes :

  • De la musique classique : pourquoi en effet se limiter dans le choix des registres musicaux ?
  • Des reproductions de tableaux visuellement attractives : si les plus grands de la crèche peuvent se rendre au musée, les plus petits peuvent découvrir les œuvres sur d’autres supports, au sein même de la crèche.
  • Des livres : de toutes sortes, des plus simples aux plus élaborés.
  • Des spectacles vivants.

En sensibilisant les enfants à la dimension artistique du monde, nous leur offrons une ouverture d’esprit, nous cultivons leur curiosité, nous développons leur créativité et nous nourrissons leur imaginaire.

De l’art pour accéder au symbolisme

Au cours de sa deuxième année, l’enfant va entrer peu à peu dans la construction d’une pensée de type symbolique qui va lui permettre d’évoquer des objets ou des êtres absents. Ses propres créations et les jeux d’imitation auxquels ils se livrent vont l’amener à construire son identité et à intégrer les codes sociaux du monde qui l’entoure. A ce stade, l’œuvre d’art propose à l’enfant différentes manières de voir ou de lire la réalité et facilite sa compréhension du monde extérieur. Elle lui offre également l’opportunité de rencontrer le point de vue et la pensée d’un autre. Pour Véronique Fest-Tetedoie, psychologue, « L’œuvre d’art, (…) participe ainsi à rendre le monde accessible et compréhensible à l’enfant ».

De l’art pour s’inscrire dans une culture

Si l’art est universel dans le sens où on le retrouve dans toutes les sociétés, il diffère en fonction de la culture dans laquelle il existe. Dès lors, lorsque nous proposons à l’enfant des œuvres d’art à voir, à entendre, à toucher, nous participons à son inscription dans sa propre culture. Par ailleurs, la mixité culturelle au sein des structures d’accueil des jeunes enfants peut être un formidable support à la découverte de l’art venu d’autres horizons.

Offrir à l’enfant l’accès à l’art, c’est également le considérer comme sujet à part entière disposant de capacités d’écoute, d’attention et de réception dès son plus jeune âge.

Le spectacle vivant est un des vecteurs de transmission artistique régulièrement proposé aux jeunes enfants. En effet, de nombreuses compagnies sont conviées chaque année dans les structures d’accueil à l’occasion de fêtes de Noël ou de fin d’année. Certaines ont fait le choix d’une vraie réflexion sur les besoins spécifiques du public petite enfance. De fait, des spectateurs âgés de quelques mois ont une sensibilité toute autre que celle des adultes. Ainsi, dans les spectacles de qualité adressés aux plus petits, ce n’est pas l’histoire qui prévaut, mais toute la dimension sensorielle : le choix des sons, des couleurs, des lumières, des objets, des gestes, la tonalité de la voix, les pauses et les silences. Pour les professionnels de la petite enfance, le choix des spectacles doit être l’objet d’une attention toute particulière, car si l’offre est importante, la qualité est très variable.

De l’art pour oser et pour prendre le temps

Pour nous, professionnels de la petite enfance, il ne s’agit nullement d’avoir pour ambition ou pour mission  de créer les futures générations d’artistes. Néanmoins, à l’heure où nous vivons dans une société d’hyper-connectivité et de sollicitations permanentes, offrons aux enfants l’opportunité de prendre le temps de la création, de l’imaginaire, de la découverte ; offrons des supports, des rencontres, une certaine idée de la magie artistique sous toutes ses formes.

Et, parce qu’il est toujours bon d’enrichir nos pratiques, osons les expérimentations, hors des sentiers battus, et offrons aux enfants une vision du monde riche et infinie.

people baby